Sortie d’automne 2015 Visite à Sion
Samedi 31 octobre 2015, amn
image-

A l’occasion du Bicentenaire de l’entrée du Canton du Valais dans la Confédération, notre comité vous propose de visiter “Impermanence. Le Valais en Mouvement”, une exposition temporaire des musées cantonaux du Valais (Le Pénitencier, Sion). Résolument interactive, “Impermanence” invite le public à devenir acteur et à se questionner sur l’avenir. Du Valais et de la planète. Après une pause gourmande au cœur de la ville, l’après-midi se poursuivra dans la haute vieille ville de Sion par la visite guidée du Musée de la nature. Place aux yeux et aux sens! Les différents milieux naturels du Valais y tiennent lieu de décor. Au fil des salles, le parcours évoque les relations que l’homme a tissées avec son environnement, des origines à nos jours.

Invitation sortie automne 2015

« Alison Elizabeth Taylor. Savage Root » Visite privée pour les membres de l'AMN
le jeudi 15 octobre 2015 à 18h30, amn
image-

Alison Elizabeth Taylor est née en 1972 à Selma, en Alabama. Elle a vécu à Las Vegas avant de s’installer à Brooklyn. Depuis plusieurs années, elle recourt à la marqueterie de bois pour créer de spectaculaires panneaux décrivant une vie américaine bien loin du raffinement de la technique qu’elle a choisie. La présentation au Château de Nyon est sa première exposition personnelle en Suisse et en Europe.

Visite guidée de l’exposition pour les membres de l’AMN le jeudi 15 octobre à 18h30

« Sarah Carp. Lac sensible » Visite privée pour les membres de l'AMN
jeudi 10 septembre à 18h30, amn
image-

En dépit de l’océan, le Léman lui manquait.

Installée au Pays de Galles depuis peu, Sarah Carp souffre de l’absence de son lac. Elle réalise qu’il est un repère, un port d’attache, une partie d’elle-même. Arrive alors une invitation inattendue : le Musée du Léman lui propose une carte blanche.

Comment refuser un remède à sa nostalgie ? Voici donc la photographe de retour sur les rives de son enfance. Pas à pas, elle imagine ce qui deviendra Lac Sensible : un voyage poétique au fil de l’eau qui tient à la fois du portrait du lac et de l’autoportrait de l’artiste.

Comme à son habitude, Sarah Carp est à la croisée du reportage et de la mise en scène. Ses modèles sont ses amis, ses parents, elle-même. Les lieux photographiés sont chargés de ses souvenirs. Intime, l’univers de Sarah Carp n’est pourtant pas hermétique. Son talent lui permet d’ouvrir son intimité sans exhibitionnisme. Pour les spectateurs, nul besoin de savoir qui est qui, comprendre qui fait quoi suffit.

Visite privée pour les membres de l’AMN le jeudi 10 septembre à 18h30, en présence de la photographe.